Réservé aux abonnés

«Les frais au forfait disparaîtront»

Les affaires sur des abus de dépenses de serviteurs de l’Etat se multiplient. L’analyse d’un expert.
21 janv. 2019, 00:01
Grand Conseil: le cg plebiscite la CEP, commission d'enquete parlementaire qui enquetera sur l'affaire Hainard.

Neuchatel, 25 05 2010
PHOTO DAVID MARCHON GRAND CONSEIL

L’Université de Saint-Gall a saisi le taureau par les cornes: après avoir déposé, la semaine dernière, plainte pénale contre un professeur ayant encaissé pendant quatre ans des frais non dus, l’institution a décidé de supprimer, dès le 1er février, les forfaits pour les frais. Les dépenses devront en outre être approuvées par des personnes d’un autre institut.

Des décisions qui correspondent aux recommandations d’Urs Klingler, fondateur du bureau d’expertises du même nom, spécialisé en rémunération, ressources humaines et finances. Explications.

De nombreuses institutions, académiques ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois