Réservé aux abonnés

Les exportations d’armes sont désormais sous pression

La Suisse a vendu moins de matériel militaire l’année dernière. Mais certains de ses clients restent contestés.

22 févr. 2017, 01:06
epa03588903 Officers inspect the exhibition of the 11th edition of International Defence Exhibition and Conference (IDEX) and second edition of (NAVDEX) in Abu Dhabi, United Arab Emirates, 17 February 2013. IDEX is the largest joint defence exhibition in the Middle East and North Africa (MENA) region, with some 1,112 companies representing 58 countries and 38 national pavilions taking part in the event. IDEX also includes NAVDEX which is the exhibiton's naval and maritime security section.  EPA/ALI HAIDER UAE IDEX 2013

Moins de blindés, moins d’explosifs. Les exportations de matériel militaire ont diminué de 8%, l’année dernière. Les entreprises suisses ont vendu pour 411,9 millions de francs en 2016, contre 446,6 millions en 2015, a rapporté hier le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco).

Elles ont eu moins de succès au sein du marché européen (-10%), bien qu’il ait absorbé encore la moitié de leurs exportations. L’Allemagne, friand de munitions «made in Switzerland», demeure le meilleur client.

Environnement difficile

L’industrie est confrontée «à un environnement difficile, à cause du franc fort», justifie S...