Les Etats-Unis se remettent du blizzard

Le blizzard qui s'est abattu durant trois jours sur le nord-est des Etats-Unis a fait au moins sept morts. La tempête s'est éloignée vers le nord, provoquant au Canada de fortes chutes de neige.

10 févr. 2013, 16:59
Richard Langlois uses a snowblower to clear his driveway in North Andover, Mass. Saturday, Feb. 9, 2013. A behemoth storm packing hurricane-force wind gusts and blizzard conditions swept through the Northeast on Saturday, dumping more than 2 feet of snow on New England and knocking out power to 650,000 homes and businesses. (AP Photo/Elise Amendola)

Le nord-est des Etats-Unis se remettait lentement dimanche d'un blizzard qui a paralysé les transports, privé d'électricité plus de 650'000 foyers et fait au moins sept morts. La tempête s'est éloignée vers le nord, provoquant au Canada de fortes chutes de neige accompagnées de coups de vent de 140 et 160 km/heure.

Touchées dès samedi, les trois provinces de la côte atlantique du Canada - Nouvelle-Ecosse, Nouveau-Brunswick et Ile-du-Prince-Edouard - s'efforçaient dimanche de rouvrir leurs routes et de rétablir le courant. Le blizzard se déplaçait vers Terre-Neuve-et-Labrador.

Les transports demeuraient très perturbés: les compagnies aériennes, dont Air Canada, ont indiqué qu'il leur faudrait "quelques jours" pour embarquer tous les passagers bloqués dans les aéroports par des centaines d'annulations de vols.

Les transports routiers et maritimes sur la côte atlantique, ceux notamment entre Terre-Neuve et la Nouvelle-Ecosse n'étaient pas encore entièrement rétablis dimanche matin. L'avertissement de blizzard restait en vigueur sur une bonne partie des provinces canadiennes touchées.

New York a évité le pire

Plus au sud, sur la côte est des Etats-Unis, la neige est tombée en abondance vendredi et samedi, avec des vents dépassant parfois les 130 km/h. Il est tombé 101 cm de neige à Hamden (Connecticut), 83 cm à Gorham (Maine) et 55 cm à Boston, la capitale du Massachusetts.

A New York, où il est tombé 29 cm de neige à Central Park et 30 cm à l'aéroport de LaGuardia, "le pire a été évité", "nous avons eu de la chance", a estimé le maire Michael Bloomberg. Le souvenir de l'ouragan Sandy fin octobre reste vif dans la métropole.

Plus de 2000 vols ont été supprimés samedi, dont 1400 concernaient New York ou Boston. La situation devait revenir à la normale dimanche, selon le site spécialisé FlightAware.com. Les vols ont repris progressivement dès samedi matin dans les aéroports de New York. A Boston, ceux à l'arrivée à l'aéroport Logan ne devaient reprendre qu'en soirée, les départs dimanche.

Les effets de ces intempéries se sont fait sentir jusque dans les aéroports helvétiques: vendredi et samedi, plusieurs vols en provenance et en direction de la côte est-américaine ont dû être reportés ou annulés.

Arrêt d'une centrale nucléaire

Sur les rails, le trafic a repris samedi vers Washington, mais aucun train ne devait circuler jusqu'à dimanche entre New York et Boston. Le gouverneur du Massachusetts a mis fin à l'interdiction de circuler en voiture, mais il a noté qu'il restait à déblayer les énormes quantités de neige pour "réparer les lignes électriques et rétablir le courant".

Le blizzard a privé d'électricité plus de 650'000 foyers, dont plus de 400'000 dans le Massachusetts, 35'000 dans le Connecticut et 187'000 dans le Rhode Island, où il est tombé jusqu'à 65 cm de neige.

L'autorité de sûreté nucléaire (NRC) a indiqué que la centrale de Pilgrim à Plymouth (Massachusetts) avait perdu de la puissance tard vendredi et s'était automatiquement arrêtée. Cet incident est classé dans la catégorie des moins graves.

Un enfant meurt asphyxié

Le soleil est revenu samedi à la mi-journée à New York, pour la plus grande joie des familles qui ont envahi les parcs avec luges et appareils photo. Mais les routes quasi désertes restaient dangereuses.

La tempête a fait au moins sept morts, dont quatre dans le seul Etat du Massachusetts. A Boston, un enfant de onze ans a été victime d'émissions de monoxyde de carbone dans la voiture où il se réchauffait avec son père et dont le pot d'échappement était obstrué par la neige.

Une nouvelle tempête était attendue dimanche et lundi dans le centre et le nord des Etats-Unis, selon la météo nationale.