Réservé aux abonnés

Les Etats disent stop aux services de mercenaires

07 juin 2013, 00:01

La Suisse doit interdire les entreprises privées qui offrent des services de mercenaires à l'étranger. Le Conseil des Etats s'est rallié sans problème, hier, à ce projet réclamé par le Parlement. Cette nouvelle loi, qui instaure une obligation de déclarer les activités de sécurité hors de Suisse et doit encore passer devant le National, a été acceptée par 26 voix contre deux.

Alors que plusieurs centaines de milliers de personnes sont actives à l'échelle mondiale dans ce secteur, qui pourrait bientôt peser 100 milliards de dollars, la Suisse entend faire oeuvre de pionnier, a affirmé Hans Hes...