Les énergies renouvelables nécessitent une extension du réseau électrique

La mise en place des énergies renouvelables nécessitent une extension du réseau électrique, annonce l'Association des entreprises électriques suisses lundi.

05 nov. 2012, 15:19
Charrat, le 11.09.2012.La plus grande eolienne de Suisse a ete inauguree a Charrat ce jour. (Le Nouvelliste/Christian HOFMANN)

Le réseau électrique et les capacités de stockage du courant doivent être adaptés en vue du développement des énergies renouvelables. C'est la conclusion d'une étude commandée par l'Association des entreprises électriques suisses (AES), présentée lundi.

Une extension du réseau est un facteur décisif pour l'approvisionnement électrique du futur, a indiqué lundi à la presse Michael Frank, directeur de l'AES. En effet, le réseau doit pouvoir transporter des quantités d'énergies renouvelables bien plus importantes qu'à l'heure actuelle.
 
Retombées dès 2035
 
Sur le plan économique, les retombées positives du développement intensif des énergies renouvelables seront perceptibles à partir de 2035 environ. Par ailleurs, outre les centrales déjà existantes, les importations et des centrales à gaz devront faire partie de l'équation.
 
L'AES demande aux autorités politiques de mettre en place des conditions-cadres stables pour favoriser les investissements et la construction d'infrastructures toujours plus complexes, a souligné M. Frank.
 
Le cadre doit être "robuste", incitatif et fixer des objectifs. Il faut par contre éviter de légiférer trop sur les détails, estime le directeur de l'AES.
 
118 à 150 milliards de francs
 
L'association a présenté en juin trois scénarios qui doivent permettre à la Suisse de sortir du nucléaire d'ici 2050. L'AES estime qu'il faudra investir entre 118 et 150 milliards de francs pour atteindre l'objectif fixé.
 
Ce ne sera "pas une promenade", souligne l'AES. Le prix de l'électricité va notablement augmenter. Pour un ménage de quatre personnes, il faudra prévoir des coûts supplémentaires de 300 à 900 francs par année. Une raison de plus pour économiser l'électricité.