Réservé aux abonnés

Les dons de la DDC sont passés au crible

Didier Burkhalter a apaisé hier l’inquiétude des parlementaires.

22 nov. 2016, 23:44
/ Màj. le 23 nov. 2016 à 00:01

La question agite Berne depuis dix jours: la Suisse voulait-elle vraiment réduire la mortalité maternelle et infantile au Libéria, en donnant 484 000 francs à la Clinton Health Access Initiative... alors que Hillary Clinton était secrétaire d’Etat et que les deux pays se trouvaient en plein différend fiscal? Didier Burkhalter a réussi à apaiser, hier, l’inquiétude des membres de la commission de politique extérieure du Conseil national – selon leurs dires – en présentant des résultats concrets (telle que la baisse du nombre d’enfants morts du paludisme).

Si le sujet est clos...