Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les consommateurs sont pris au piège

Les fournisseurs d'électricité avaient jusqu'à dimanche pour publier leurs tarifs. Mais pour l'instant rien n'aide les particuliers à se retrouver dans la jungle des prix du courant.

02 sept. 2008, 05:02

De nombreux ménages voient leurs factures d'électricité prendre l'ascenseur. L'augmentation des prix a aussi «surpris» le président de la Commission fédérale de l'électricité, Carlo Schmid. S'il s'attendait à des hausses «ponctuelles», jamais il n'aurait imaginé un phénomène d'une telle ampleur, a déclaré hier l'ancien conseiller aux Etats (PDC/AI) sur les ondes de la radio alémanique DRS.

Des hausses atteignant 25% ont été annoncées à l'Elcom. Celle-ci assure la surveillance des prix, dans le cadre de la libéralisation de l'électricité. L'ouverture du marché se fait en deux phases: une première, en janvier 2009, permettra aux entreprises de choisir leur fournisseur de courant. Une deuxième phase concernera les particuliers, dès 2014.

Clients captifs

Les ménages restent donc une clientèle captive. Pour l'instant, ils n'ont aucun moyen de comparer les hausses de tarifs annoncées par les divers prestataires, dénonce la Fédération romande des consommateurs (FRC).

La situation pourrait toutefois changer: le site du...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias