Réservé aux abonnés

Les comptes helvétiques de la Tanzanie

Les avoirs tanzaniens déposés en Suisse atteignent 160 millions de francs. Les autorités locales aimeraient récupérer cette somme soupçonnée de provenir de la corruption.

01 juil. 2013, 00:01
data_art_1667420.jpg

La somme fait tourner les têtes en Tanzanie: 160 millions de francs appartenant à des ressortissants de ce pays d'Afrique orientale dorment dans les coffres des banques suisses, selon les statistiques 2012 de la Banque nationale suisse (BNS). Une somme qui, sur place, est fortement soupçonnée d'appartenir à des personnalités haut placées et de provenir de la corruption.

Depuis plusieurs mois, les autorités tanzaniennes tentent d'éclaircir la provenance de ces "comptes suisses", comme la presse locale les a baptisés. Selon la "Lettre de l'Océan indien", périodique édité à Paris, une commission...