Les comptes de Luis Barcenas séquestrés par la justice genevoise

La justice genevoise a procédé, à titre conservatoire, au séquestre de comptes bancaires ouverts par Luis Barcenas, l'ancien trésorier du Parti populaire (PP).

03 juil. 2013, 15:35
Luis Barcenas est soupçonné de corruption et de blanchiment d'argent.

Le procureur genevois Jean-Bernard Schmid a ordonné à titre conservatoire le séquestre de comptes bancaires ouverts par l'ancien trésorier du Parti populaire (PP, droite) espagnol, Luis Barcenas. Il n'a pas voulu donner de détails sur le nombre de comptes et les sommes d'argent séquestrés.

M. Schmid a procédé à deux sortes de séquestre. Le premier fait suite à une demande des autorités espagnoles, alors que le second est lié à la procédure nationale ouverte par le magistrat genevois dans le cadre de cette affaire, a expliqué mercredi à l'ats le porte-parole de la justice genevoise Vincent Derouand, confirmant une information de swissinfo.

Luis Barcenas est soupçonné de corruption et de blanchiment d'argent. Selon la justice espagnole, l'ex-trésorier du PP aurait indiqué lors d'un interrogatoire avoir détenu jusqu'à 38 millions d'euros en Suisse.

Les comptes ont été séquestrés à titre conservatoire par le procureur Schmid. Les avoirs seront bloqués jusqu'à ce que les enquêtes ouvertes en Espagne déterminent l'origine de l'argent déposé en Suisse.

Corruption et évasion fiscale

Luis Barcenas est au coeur d'un scandale qui a jeté le soupçon sur les plus hauts dirigeants du Parti populaire, dont l'actuel chef du gouvernement Mariano Rajoy, depuis l'ouverture fin janvier par le Parquet anti-corruption d'une enquête sur la possible existence d'une comptabilité occulte au sein de la formation politique.

L'ancien trésorier du PP a par ailleurs été inculpé en 2009 dans le cadre de "l'affaire Gürtel", un scandale de corruption qui empoisonne la droite espagnole. Il est poursuivi dans ce dossier pour évasion fiscale. Les deux affaires sont semble-t-il liées. A Genève, une enquête nationale a été ouverte contre le politicien.