Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les CFF présentent leur plan pour désengorger les gares

Un projet sera mené entre Bâle et Delémont pour que le flux des passagers ne menace plus la bonne tenue et la stabilité des horaires.

06 août 2013, 00:01
data_art_1733285.jpg

Les CFF veulent améliorer le flux des passagers qui montent et descendent des trains. Ils ont présenté, hier à Laufon (BL), un projet pilote qui durera une année dans cinq gares de Bâle-Campagne sur la ligne Bâle-Delémont, soit Aesch, Duggigen, Grellingen, Zwingen et Laufon.

Aux heures de pointe, douze gares atteignent actuellement les limites de leur capacité, a indiqué, hier, Philippe Gauderon, directeur des infrastructures des CFF. Les passagers perdent du temps lorsqu'ils montent et descendent des trains, ce qui met en danger la stabilité de l'horaire.

La situation va encore s'aggraver ces prochaines années. D'ici 2040, le nombre de passagers devrait en effet augmenter de 70%, selon les prévisions des CFF.

La compagnie ferroviaire a donc décidé de lancer, le 16 août, un projet pilote. Dans les cinq gares choisies, afin de mieux définir l'endroit où s'arrêtent les wagons, les quais seront divisés en secteurs de 50 à 55...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias