Réservé aux abonnés

Les aînés vulnérables face aux arnaques

Selon une récente étude, un quart des personnes âgées de 55 ans et plus sont victimes d’abus financiers.

02 oct. 2018, 00:01
De nouveaux systèmes sont installés progressivement pour aider les personnes malentendantes et malvoyantes dans la vie courante, notamment  en adaptant guichets de banque et distributeurs de billets.
A Fribourg les boucles magnétiques, système d'aide à l'écoute, pour malentendants deviennent courantes et les Bancomat parlants pour malvoyants font leur apparition.
Ici le bancomat parlant de la BCF sur la place de la Grenette.

Photo Lib/Alain Wicht, Fribourg, 08.04.2010

Lib. 22.06.2010, p.11; 23.08.2012, p.13 Bancomat parlant de la BCF

Plus de 400 millions de francs par année: c’est le préjudice subi par les personnes de 55 ans et plus qui sont victimes d’abus financiers. Une étude, menée par Pro Senectute et l’Institut de lutte contre la criminalité (ILCE) de la Haute Ecole de gestion Arc, à Neuchâtel, et présentée hier à la presse, met pour la première fois en lumière ce phénomène. Ces abus peuvent prendre des formes très diverses. Dans le top 5: vol dans un lieu public, vol lors d’un retrait au bancomat, demande d’argent par un inconnu sous un faux prétexte, fausse annonce sur internet ou envoi de produits non commandés.

H...