Les accidents avec des vélos électriques toujours plus nombreux

En 2018, 321 personnes ont été victimes d’un accident grave impliquant un vélo électrique. C’est 90 de plus que l’année précédente. Au total, 233 personnes ont trouvé la mort sur les routes suisses l’an passé.

04 avr. 2019, 12:46
Le deux-roues électrique a été fatal à douze personnes l'année passée.

Le nombre d’accidents graves impliquant des vélos électriques poursuit son augmentation. L’Office fédéral de la statistique (OFS) a recensé l’an dernier 321 victimes, soit 90 de plus qu’en 2017. Le deux-roues électrique a été fatal à douze personnes l’année passée.

Tous types de vélos électriques confondus, «le nombre de victimes d’accidents graves chez les seniors de 65 ans et plus a connu une progression particulièrement marquée par rapport à 2017, passant de 45 à 106 personnes», détaille jeudi l’OFS à l’occasion de la publication de cette statistique annuelle, qui se base sur les chiffres de l’Office fédéral des routes (OFROU)

La plus forte hausse du nombre de victimes d’accidents graves avec un vélo électrique rapide concerne elle la classe d’âge des 35-45 ans. Quarante-cinq personnes de cette tranche d’âge ont eu un accident avec un vélo électrique rapide, soit 21 de plus que l’année précédente.

En 2014, le nombre d'accidents graves impliquant des vélos électriques s'était établi à 150. Ce chiffre a plus que doublé depuis, alors que la tendance est globalement à la baisse pour les autres groupes d'usagers.

Moins de piétons tués

Au total, 233 personnes ont trouvé la mort sur les routes suisses en 2018. Ce sont trois de plus qu'en 2017. Dans le détail, le nombre de motocyclistes (42), de cyclistes (27) et de piétons tués (43) a diminué, tandis que les morts ont augmenté du côté des automobilistes (79) et des conducteurs de vélos électriques.

Les principales causes de ces accidents sont l'influence de la vitesse (37), l'alcool (24) et l'inattention (19).

Le nombre de piétons fauchés mortellement sur les passages cloutés a nettement diminué, passant de 20 à 10 victimes. A l'inverse, le nombre de personnes tuées en dehors d'un passage a grimpé de 24 à 33 victimes.

Plus de 18'000 accidents

Après quatre années de baisse, le nombre de blessés graves est reparti à la hausse (+6%) pour s'établir à 3873. Les motards ont été plus nombreux (1068), devant les cyclistes (877), les conducteurs de voitures (797) et les piétons (537), alors que l'OFS relève également 126 "autres".

Au total, 18'033 accidents ont été comptabilisés l'an dernier sur les routes suisses. Ce chiffre est en légère augmentation (+230) ces cinq dernières années. Ils ont causé la mort de 228 personnes. 3640 victimes d'accidents en sont ressorties avec des blessures graves, et 14'165 avec des blessures légères.