Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mardi 26 avril

Vous n’avez pas suivi les infos au cours des dernières 24 heures? On vous résume l’essentiel de l’actu de ce mardi 26 avril.

26 avr. 2022, 18:57
Voici les 5 infos suisses qu'il ne fallait pas manquer aujourd'hui.

Covid: la fermeture des écoles pointée du doigt

La Confédération et les cantons ont relativement bien géré la première phase de la pandémie de Covid-19. Mais certaines mesures, comme la fermeture des écoles, sont pointées du doigt par une évaluation externe. La Confédération et les cantons n’étaient pas suffisamment préparés à faire face à cette pandémie, estiment les analystes. La gestion de la crise, du moins dans sa première phase, n’a pas toujours été optimale. Et de citer également les interdictions de visites ou de sorties qui ont touché les personnes âgées ou vulnérables, dans les EMS et les centres de soins. Ces règles strictes ont été très mal vécues.


Une délégation du Conseil national en visite en Ukraine

La présidente du Conseil national Irène Kälin et trois autres parlementaires se rendent mercredi en visite officielle en Ukraine. Ils seront reçus au siège du parlement ukrainien. Outre Mme Kälin, la délégation se compose de Roger Nordmann, Nik Gugger et Yves Nidegger. L’ambassadeur de Suisse en Ukraine, Claude Wild, sera aussi présent. La délégation entend exprimer la solidarité de la Suisse avec la population ukrainienne. Elle veut aussi s’informer sur la situation dans le pays en guerre. Il est prévu que la présidente du Conseil national s’exprime devant le Parlement ukrainien.


La Chaîne du Bonheur a récolté 115 millions de francs pour l’Ukraine

La Chaîne du Bonheur a reçu jusqu’à présent des dons d’un montant de plus de 115 millions de francs en faveur des victimes de la guerre en Ukraine. Plus d’un demi-million d’entre elles ont ainsi déjà été soutenues. Dans l’ouest et le centre de l’Ukraine, la Chaîne du Bonheur finance actuellement sept projets d’aide d’organisations partenaires comme la Croix-Rouge suisse (CRS), Helvetas, Medair ou la Fondation Hirondelle. Les réfugiés reçoivent ainsi de la nourriture, de l’eau, des biens médicaux ou des informations, a indiqué la Chaîne du Bonheur mardi.


Une initiative veut un service citoyen pour toutes et tous

Chacun et chacune devrait effectuer au moins une fois dans sa vie un engagement pour la collectivité et l’environnement. Un comité a lancé mardi une initiative populaire pour introduire un service citoyen. L’engagement pourrait être effectué au sein de l’armée, du service civil, de la protection civile ou d’un autre service de milice, précise le comité interpartis. Les effectifs des services d’intervention, en particulier de l’armée et de la protection civile, doivent toutefois être garantis. Les initiants ont jusqu’au 26 octobre 2023 pour récolter les 100’000 signatures nécessaires.


 Les dépenses de santé de 2020 en légère hausse par rapport à 2019

Près de 83,3 milliards de francs ont été déboursés pour les dépenses de santé en 2020, indique l’Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué publié mardi. Elles ont ainsi augmenté de 0,8 milliard par rapport à l’année précédente (82,5 milliards). Cette augmentation de 1% reste toutefois inférieure à la tendance des cinq dernières années (2,3%). Les dépenses individuelles ont, en outre, atteint 804 francs par mois. Parmi les facteurs qui impactent ces dépenses à la hausse, l’augmentation des coûts liés aux hôpitaux (0,5 milliard de francs) et aux institutions médico-sociales (0,3 milliard).

par Keystone - ATS