Réservé aux abonnés

Le tigre indien sort ses griffes

L’Inde profite du ralentissement de l’économie mondiale. Cet immense marché est en bonne place sur l’écran radar des investisseurs suisses.

10 févr. 2016, 23:18
/ Màj. le 11 févr. 2016 à 00:01
Indian girls eat noodles at a roadside stall in Ahmadabad, India, Thursday, June 4, 2015. Indian shopkeepers withdrew a popular brand of Nestle instant noodles “Maggi” from their shelves on Wednesday, June 3, 2015, after tests revealed the snack contained unsafe levels of lead. (AP Photo/Ajit Solanki) INDIEN MAGGI-NUDELN

«C’est le bon moment pour faire des affaires en Inde. De marché d’opportunité, ce pays est devenu, depuis deux ans, un marché stratégique où il est primordial de développer sa niche.» François Galloppini, responsable du développement des produits industriels aux Usines mécaniques de Vallorbe, est revenu du sous-continent la semaine passée, des valises pleines de promesses.

Le fabricant vaudois d’outillage de précision ne veut plus se contenter d’approvisionner le segment de la bijouterie et joaillerie, comme il le fait depuis plus de 20 ans. Il cherche désormais à s’étendre sur ce vaste marché...