Le SECO met en garde contre des arnaques à l'annuaire via des fax

Via des numéros de fax o u par téléphone, des entreprises demandent à des personnes de s'inscrire à un registre ou de prolonger une inscription. Il s'agit en fait d'escrocs et leurs boîtes sont basées à l'étranger. Elles sont dénoncées par le SECO.

26 févr. 2016, 11:18
C'est le plus souvent par fax que ces escrocs arnaquent leurs victimes.

Des escrocs cherchent à se faire de l'argent par le biais de prétendues inscriptions dans un registre "officiel". Suite à de nombreuses réclamations, le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) appelle à ne pas répondre à ces offres frauduleuses ou à les contester.

Deux entreprises demandent via des numéros de fax de s'inscrire à un registre ou de prolonger une inscription. En cas de renvoi du formulaire, toute personne conclut un contrat coûteux sur plusieurs années, avertit vendredi le SECO dans un communiqué.

Dans certains cas, les entreprises téléphonent aux destinataires de leur fax pour leur fournir des renseignements trompeurs afin de les inciter à signer et à renvoyer le fax.

Les "sociétés" en question sont BVI Media (Turquie), dont le numéro de fax est 061 568 40 76, et MH Medien Verlag (www.unternehmensanzeiger.ch), avec le numéro 044 575 35 80. Bien que les numéros soient helvétiques, ces entreprises n'ont pas leur siège en Suisse, avertit le SECO.