Réservé aux abonnés

Le risque d'une "grande insécurité"

LIBRE CIRCULATION Simonetta Sommaruga redoute les conséquences d'un oui à l'initiative de l'UDC "contre l'immigration de masse". Mais la ministre socialiste "comprend" les préoccupations des citoyens.

23 janv. 2014, 00:01
data_art_2082138.jpg

Simonetta Sommaruga combat avec force l'initiative UDC "contre l'immigration de masse".

Il n'y a pas qu'à l'UDC que la libre circulation des travailleurs fait grincer des dents. Remis en question par l'initiative "Contre l'immigration de masse", sur laquelle on votera le 9 février, l'accord avec l'Union européenne (UE) inquiète aussi certains milieux de gauche, qui redoutent le dumping salarial. Avec le Conseil fédéral, Simonetta Sommaruga combat le texte de l'UDC. La ministre socialiste de Justice et police tente de rassurer notamment le monde du travail. Interview.

D'abord, un constat: le s...