Le rapport final du 2e accident de Granges-Marnand est publié

Le rapport final du deuxième accident de train qui s'est produit à Granges-Marnand en septembre dernier pointe les même défaillances sécuritaires que celles publiées dans le rapport de l'accident meurtrier.

15 juil. 2014, 12:38
179963940

Le Service d'enquête suisse sur les accidents (SESA) a publié mardi son rapport final sur l'incident qui s'est produit en gare de Granges-Marnand (VD) le 16 septembre 2013. Les experts formulent quasiment les mêmes remarques que dans le rapport sur la dramatique collision qui a eu lieu dans cette même gare deux mois plus tôt.

L'absence d'équipements de sécurité adéquats (ZUB) dans cette gare de croisement où le double contrôle au départ du train n'est plus pratiqué a contribué à l'incident, indique mardi le SESA dans son rapport. Les experts évoquent un autre aspect: le poids de la routine lors du processus de départ, particulièrement dans le trafic régional.

Dans une journée, les mécaniciens répètent ce processus de six points à de très nombreuses reprises. "Lorsque la routine s'installe (...) le processus en question est appliqué de manière aléatoire", poursuit le rapport.

"En trafic régional, on peut faire 15 arrêts en une heure et chaque fois devoir le reproduire. Cela demande une forte concentration", rappelle Philippe Thürler, responsable rail et navigation ad intérim auprès du SESA.

Pas de blessé

Le 16 septembre 2013, un train régional circulant de Lausanne en direction de Payerne et arrêté en gare de Granges-Marnand s'est remis en mouvement alors qu'il devait d'abord croiser un train venant en sens inverse. Le signal de sortie était pourtant à l'arrêt.

Voyant le train bouger, le chef de circulation avait rapidement procédé au déclenchement d'urgence de la ligne de contact, provoquant l'immobilisation du convoi quelques mètres plus loin. Personne n'avait été blessé.