Réservé aux abonnés

Le PS monte au front

La gauche veut dépasser son propre discours.

04 janv. 2011, 05:02

Au seuil de l'année électorale, le Parti socialiste veut dépasser son discours sur la défense des acquis sociaux. Pour qu'on investisse dans les individus, de la petite enfance à l'âge de la retraite. Et pour atteindre une réelle égalité des chances.

L'individu au centre

Le président du PS, Christian Levrat, parle de «rupture». Le concept global de politique sociale, présenté hier, dépasse le discours habituel du parti sur les assurances sociales: «Il s'agit de remettre l'individu (citoyen ou assuré) au centre de notre action, et non pas les mécanismes de telle ou telle assurance», dit-il.

C'e...