Réservé aux abonnés

Le procès de toute une organisation

Le caractère criminel du World Tamil Coordinating Committee est loin d’être prouvé. Deux avocats de la défense s’expriment.

02 févr. 2018, 00:01
Zum Auftakt des Prozesses gegen 13 mutmassliche Unterstuetzer der Liberation Tigers of Tamil Eelam (LTTE) demonstrieren Sympathisanten der Tamil Tigers auf der Piazza della Foca in Bellinzona am Montag, 8. Januar 2018. Die Verhandlung dauert bis voraussichtlich Mitte Maerz. (KEYSTONE/Ti-Press/Alessandro Crinari) SCHWEIZ PROZESS TAMIL TIGERS

l’organisation World Tamil Coordinating Committee (WTCC), rassemblant en Suisse la diaspora tamoule, a-t-elle soutenu les Tigres de libération de l’Îlam Tamoul (LTTE) en récoltant des fonds parmi ses membres? Le WTCC-LTTE doit-il être considéré comme terroriste? Lors du procès des 13 prévenus (12 sont d’origine tamoule) jugés depuis début janvier au Tribunal pénal fédéral (TPF) à Bellinzone, deux experts se sont exprimés sans se prononcer sur la qualification juridique. Terroriste ou pas? Le mystère reste entier.

Le contenu d’un rapport d’expertise remis l’année passée aux enquêteurs a été mal...