Réservé aux abonnés

Le président du PDC Christophe Darbellay pris à contre-pied

Le parti surprend en rejetant l'initiative de la Marche blanche.
14 avr. 2014, 00:01
data_art_2269284.jpg

Les délégués du PDC ont créé la surprise samedi: ils ont rejeté l'initiative de la Marche blanche sur les pédophiles. Ils se sont prononcés contre l'avis de la direction du parti, convaincus de l'efficacité de la révision de loi approuvée par les Chambres. Ils ont en revanche suivi leurs dirigeants en soutenant l'achat du Gripen.

Réunis à Zoug, les délégués démocrates-chrétiens ont largement approuvé l'acquisition de l'avion de chasse suédois, soumis au peuple le 18 mai. "Nous voulons une armée crédible" , a déclaré la conseillère nationale lucernoise Ida Glanzmann à la tribune. "Le Gripen ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois