Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le porte-monnaie devient numérique

Avec Twint, PostFinance se lance dans le paiement par téléphone mobile. Le secteur se développe de manière exponentielle et attire de plus en plus d'acteurs suisses et internationaux.

08 sept. 2015, 17:02
data_art_3341772.jpg

Le téléphone détrônera-t-il le porte-monnaie? Il y a quelques années, la question aurait pu paraître saugrenue. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Le paiement par téléphone mobile connaît un développement exponentiel. Les enjeux sont multiples et peuvent rapporter gros en termes de recettes financières. Les appétits sont aiguisés. En Suisse, le marché est porteur. 95% des ménages possèdent au moins un appareil.

Les géants Apple, Google et Facebook - oui, même le réseau social - veulent tous creuser leur trou dans le domaine du porte-monnaie numérique. Ils se développent dans plusieurs pays, mais pas encore en Suisse. Ça ne saurait tarder. Dans l'intervalle, les acteurs locaux occupent le terrain. UBS, Migros et PostFinance, par exemple, ne restent pas les bras croisés. Avec son application Twint, cette dernière est persuadée d'avoir pris une longueur d'avance.

"Nous croyons que nous allons entamer une révolution dans le paiement." Thierry Kneissler, directeur de Twint,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias