Le nouveau Solar Impulse en phase finale de construction

La phase finale de construction avant l'assemblage à Payerne (VD) du nouveau Solar Impulse a été entreprise à Dübendorf (ZH). Le tour du monde devrait avoir lieu en 2015.
11 oct. 2013, 15:50
Solar Impulse tentera son tour du monde en 2015.

La construction des principaux éléments du nouveau Solar Impulse est entrée dans sa phase finale à Dübendorf (ZH). L'assemblage de l'avion solaire se fera à Payerne (VD) à partir de février. Le tour du monde est prévu en 2015, avec comme gros morceau la traversée du Pacifique, indique vendredi à l'ats la porte-parole Alexandra Gindroz.

Des tests au sol et en vol sont prévus à Payerne durant le printemps et l'été 2014. Le nouvel appareil sera un peu plus grand que le premier. L'aile aura une envergure de 72 mètres contre 64 pour le Solar Impulse qui a notamment traversé les Etats-Unis.

Franchir le Pacifique

Le point de départ du tour du monde n'est pas encore connu, explique la porte-parole. La ligne générale est en revanche déjà tracée. Départ en direction de l'Asie avec, ensuite, "le défi" de l'expédition: la traversée du Pacifique.

La vitesse du nouvel avion sera de 70 km/h, à peu près la même que celle du premier. Il faudra donc plusieurs jours de vol avec un seul pilote pour franchir le Pacifique, souligne Alexandra Gindroz. C'est un tour monde par étapes et il n'y aura toujours qu'un seul siège dans Solar Impulse.

L'avion solaire traversera les Etats-Unis, puis l'Atlantique avant de regagner l'Europe. La durée du périple est estimée à quatre mois environ. Les deux pilotes seront Bertrand Piccard et André Borschberg, comme aujourd'hui.

Projet au long cours

Question financement, Solar Impulse a conclu récemment un accord avec Google, rappelle la porte-parole. "On cherche encore des partenaires", ajoute-t-elle. Le projet Solar Impulse a été lancé il y a dix ans avec un baptême de l'air en juin 2009. Une année plus tard, l'avion recouvert de cellules photovoltaïques avait réussi un vol sans escale de 26 heures.