Le nombre de nuitées dans les campings suisses recule

L'année 2014 n'aura pas été bonne pour les campings suisses. Leur fréquentation a baissé de 7% par rapport à l'année précédente.

25 août 2015, 16:15
Coup de froid sur la fréquentation des campings en Suisse.

Les campings en Suisse ont souffert en 2014, confirmant un phénomène de baisse de fréquentation constaté depuis plusieurs années. Ils ont enregistré 2,7 millions de nuitées, soit 7% de moins qu'en 2013.

Depuis 2009, le nombre de nuits passées dans un camping est ainsi en diminution. Il y a six ans, il atteignait encore 3,6 millions.

"En raison de l'évolution monétaire, les touristes des pays voisins sont moins nombreux à fréquenter ce genre d'hébergement, ces dernières années", a expliqué mardi Erwin Oberascher, en charge du site camping.info, dans un communiqué.

La part de résidents suisses représente 64% de la clientèle totale. Les Allemands et les Néerlandais sont les hôtes étrangers les plus importants avec respectivement 16 et 11%.

Météorologue bénéfique

Les campeurs ont privilégié le Tessin avec 700'000 nuitées enregistrées en 2014. Le Valais et l'Oberland bernois suivent avec 380'000 et 285'000 nuits passées dans ce type d'hébergement.

La famille Meier qui tient un camping à Hüttenberg, au bord du lac de Constance, lauréat du Camping.Info Awards de 2015, compte sur une augmentation de ses nuitées cette année, en raison de la météo favorable de cet été. La baisse des touristes étrangers peut être compensée par les hôtes indigènes, selon elle.

En 2014, la Suisse comptait 412 campings. En 2009, elle en recensait encore 423.