Le nom de domaine .swiss en ligne dès 2015

Dès mi-2015, les internautes pourront accéder à des sites avec une adresse se terminant par .swiss. Les bénéficiaires de telles adresses seront des entités domiciliées en Suisse et présentant un lien particulier avec le pays.

05 nov. 2014, 10:56
The Twitter entry portal displayed on a laptop, pictured on July 5, 2012, in Zurich, Switzerland. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

Die Einstiegsseite von Twitter, angezeigt auf einem Laptop. Aufgenommen am 5. Juli 2012 in Zuerich. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

Des sites internet avec une adresse terminant par ".swiss" verront le jour dès la moitié de l'an prochain. Seules des entités domiciliées en Suisse ou qui présentent un lien particulier avec le pays pourront demander à bénéficier de ce nom de domaine.

L'Office fédéral de la communication (OFCOM) assumera la fonction de registre pour attribuer l'extension ".swiss". Les noms de ce domaine doivent servir et promouvoir les intérêts de la communauté helvétique, a décidé mercredi le Conseil fédéral en modifiant l'ordonnance ad hoc.

Autre nouveauté en vue dès avril 2015, il ne sera plus nécessaire de passer par la fondation Switch pour gérer le nom de sa page virtuelle. Les noms de domaine en ".ch" seront commercialisés par des registraires, qui sont en général des sociétés fournissant des sites. Il peut s'agir par exemple de Swisscom ou d'une soixantaine d'autres fournisseurs remplissant les conditions requises.

Libéralisation

Les noms de domaine en ".ch" continueront d'être attribués aux intéressés selon le principe du levrier (premier arrivé, premier servi). La Suisse libéralise ainsi ce secteur, s'alignant sur le modèle qui s'est imposé au niveau mondial. Impossible de dire pour l'heure quel effet cela aura sur les prix, d'après l'OFCOM.

Jusqu'ici, Switch cumulait la fonction de registre (administration de la banque de données des sites internet) et de registraire (commercialisation des noms de domaine). Le nouveau mandat de registre sera mis au concours à la fin du processus de migration des clients de Switch vers d'autres fournisseurs.