Réservé aux abonnés

Le National offre 6,4 milliards pour développer le rail

Les Romands, surtout, bénéficieront de nouvelles infrastructures. Mais les usagers devront mettre la main au porte-monnaie.

06 juin 2013, 00:01
data_art_1622526.jpg

Hier, après de longs débats, une large majorité du Conseil national a soutenu le projet de développement des infrastructures ferroviaires. Surnommé Faif (Financement et aménagement de l'infrastructure ferroviaire), il coûtera 6,4 milliards de francs pour sa première phase, qui prévoit des travaux d'ici 2025. Malgré les nombreuses heures nécessaires pour venir à bout des discussions, le Faif a été qualifié de "projet équilibré" et de "compromis typiquement suisse".

Plusieurs sources financeront le montant final, initialement devisé à 3,5 milliards de francs, mais augmenté à la demande du Con...