Le National ne veut pas d'une assurance fédérale contre les séismes

Le Conseil national a décidé jeudi, par 101 voix contre 81, de ne pas doter la Suisse d'une assurance fédérale contre les séismes.

15 déc. 2016, 13:06
Une minorité, défendue en vain par Yannick Buttet (PDC/VS), a estimé que les dégâts liés à un séisme ne seraient pas tous couverts par les mesures existantes.

La Suisse ne se dotera pas d'une assurance fédérale contre les séismes. Le Conseil national a décidé jeudi, par 101 voix contre 81, de ne pas donner suite à une initiative du canton de Bâle-Ville.

Le Parlement s'est déjà prononcé pour une telle assurance en 2012 et aucune des alternatives présentées n'avait réussi à convaincre une majorité de cantons, a rappelé Benoît Genecand (PLR/GE) au nom de la commission. Il existe déjà des assurances privées ou cantonales contre ce type de risque. Et en cas d'important tremblement de terre, seul un engagement de l'Etat permettrait de faire face à la situation.

Une minorité, défendue par Yannick Buttet (PDC/VS), a estimé au contraire que les dégâts liés à un séisme ne seraient pas tous couverts par les mesures existantes. Il serait donc préférable de mettre sur pied un système d'assurance national, a-t-elle plaidé en vain.