Le Musée d'histoire de Berne se plonge dans les événements de 1968

La nouvelle exposition temporaire qui ouvre ses portes jeudi au Musée d'histoire de Berne se penche sur l'année 1968. La Suisse n'avait pas échappé à ce mouvement social, comme le rappellent seize témoins.

15 nov. 2017, 14:31
L'exposition dévoilée mercredi donne un aperçu de cette époque et de ses répercussions.

"1968 Suisse", c'est le titre de la nouvelle exposition temporaire qui ouvre ses portes jeudi au Musée d'histoire de Berne. L'institution culturelle revient sur cette année synonyme du bouleversement social, culturel et politique des années 1960.

L'exposition se penche sur cette période mouvementée et les traces qu'elle a laissées jusqu'à aujourd'hui dans la politique, la culture et la vie quotidienne. Pour les curateurs de l'exposition, 1968 est le symbole du bouleversement social qui s'est produit entre la fin des années 1960 et le début des années 1970.

Avec "1968 Suisse", le Musée d'histoire braque les projecteurs sur un sujet de l'époque contemporaine qui est encore à ses yeux peu ancré dans la conscience. L'exposition dévoilée mercredi donne un aperçu de cette époque et de ses répercussions.

La Suisse n'avait pas échappé à ce mouvement social: émeutes devant le magasin Globus à Zurich, manifestations antimilitaristes à Genève ou grandes manifestations à Berne qui abritait aussi une scène artistique et culturelle avec la Kunsthalle.

Des femmes revendiquaient le droit de vote et le droit d'éligibilité et des pacifistes protestaient contre la guerre au Vietnam. Mais ce mouvement de protestation contre un ordre établi et une société emprisonnée dans de vieilles conventions n'était pas aussi fort en Suisse qu'à Paris, Londres ou Berlin.

Parole aux témoins

Cinquante ans après les événements de 1968, cette exposition ouverte jusqu'au 17 juin 2018 donne la parole à des témoins pour nourrir la nostalgie de cette époque de rupture. Seize acteurs du mouvement racontent leur 68 et sont invités à porter un regard critique sur leur engagement et les résultats obtenus.

Les années agitées autour de 1968 sont en quelque sorte la dernière démonstration d'utopie dans l'histoire récente de la Suisse. Il n'y a plus eu depuis des mouvements de jeunes visant à transformer la société jusque dans ses fondements, constate le Musée d'histoire de Berne.