Le Mouvement citoyen genevois porte plainte pour diffamation contre "Le Matin Dimanche"

Le Mouvement citoyen genevois n'a pas apprécié les articles du journal "Le Matin Dimanche". Il porte plainte.
25 oct. 2013, 17:11
Les candidats MCG a l'élection du Grand Conseil et du Conseil d'Etat genevois, Roger Golay, gauche, president du MCG (Mouvement Citoyens Genevois), Eric Stauffer, conseiller et Mauro Poggia, droite.

Le Mouvement citoyens genevois (MCG) a porté plainte contre «Le Matin Dimanche» pour diffamation. Le parti, en lice pour le second tour de l'élection du Conseil d'Etat genevois, n'a pas apprécié les articles que lui a consacrés le journal.  

Il s'agit d'articles téléguidés à des fins électorales, visant à empêcher le MCG d'accéder au gouvernement, a affirmé vendredi le président du mouvement Roger Golay, en écho à une information révélée par l'hebdomadaire gratuit «GHI» sur son site internet.  

Le MCG ne demande pas «que toute la presse soit sympathique», mais il estime que les articles du «Matin Dimanche» sont biaisés. «Ils n'ont pas pris la peine de demander notre avis et n'ont interrogé que des personnes qui ont un différend avec nous», a noté M.Golay.  

M.Golay a peu apprécié que «Le Matin Dimanche» présente le MCG comme un parti dans lequel les dirigeants usent de l'intimidation et de la peur pour régner. Ou que le journal insinue que des élus policiers MCG utilisent politiquement des informations glanées à  leur travail.  

Les plaintes ont été déposées auprès du procureur général de Genève Olivier Jornot. Celui-ci doit maintenant les examiner et décider s'il va y donner suite. Pour M.Golay, le dossier ne devrait pas connaître d'épilogue avant le deuxième tour des élections le 10  novembre.