Le marché du travail suisse distingué dans une étude internationale

Une étude internationale distingue le marché du travail suisse comme étant le plus favorable au recrutement de personnel qualifié.

26 nov. 2013, 10:52
Parmi les Portugais et les Turcs très qualifiés, plus de 5% sont au chômage alors que le problème ne touche que 1,5% des Suisses.

La Suisse est une nouvelle fois le pays le plus favorable au recrutement de personnel qualifié, selon une étude. Singapour et le Danemark suivent dans ce classement effectué par l'Ecole de commerce INSEAD à Paris et le Human Capital Leadership de Singapour pour Adecco.

La Suisse se classe en première position dans cinq des six catégories retenues par l’étude "Global Talent Competitiveness Index", a indiqué mardi Adecco dans un communiqué. L'étude mesure la capacité pour chaque pays à attirer, développer et conserver les talents.

La Suisse est première en matière d'environnement, de croissance, de conservation, de marché du travail et de connaissances globales. Elle n'est en revanche que 18e en termes d'attractivité. Les chercheurs lui reprochent un manque d'investissements étrangers directs, d'ouverture sur l'autre et les minorités ainsi qu'un mauvais pourcentage de femmes qui travaillent.

Ces résultats montrent que la Suisse a fait ses devoirs, commente le patron d'Adecco Suisse Michael Agoras, cité dans le communiqué. Mais elle doit s'atteler à combler ses lacunes et tout faire pour rester au sommet, ajoute-t-il.

Différences entre pays

Tous les Etats ne doivent cependant pas se concentrer sur les mêmes critères pour être innovants et créer des emplois, explique l'un des auteurs de l'étude Paul Evans. Les pays riches doivent développer les critères requis au niveau international. Les pays en voie de développement doivent privilégier les connaissances de base, ainsi que développer leurs infrastructures et leurs systèmes de santé et d'éducation.

L'étude s'est arrêtée sur 103 pays, représentant 86% de la population mondiale et 97% de l'économie planétaire. Les dix premières places du classement sont occupées par des pays européens, à l'exception de Singapour (2e) et les Etats-Unis (9e).