Réservé aux abonnés

Le long combat des Roms suisses

Ils veulent être reconnus comme minorité nationale pour être protégés.

13 mars 2017, 23:17
/ Màj. le 14 mars 2017 à 00:01
DATA_ART_4521151

Un cri pour avoir le droit d’exister. Deux ans après avoir déposé une demande de reconnaissance comme minorité nationale, les Roms suisses n’ont toujours pas obtenu le statut qui leur permettrait d’être protégés et de préserver leur identité. Une lenteur administrative incompréhensible pour les deux organisations à l’origine de la demande, Romano Dialog et Rroma Foundation. D’autant plus que parmi les gens du voyage, les Yéniches et les Sintis sont officiellement reconnus en tant que minorité nationale depuis février dernier.

Les organisations des Roms suisses ont fourni plusieurs documents pou...