Réservé aux abonnés

Le Libéria se cherche un faiseur de paix

Qui les électeurs choisiront-ils pour remplacer la présidente actuelle, Ellen Johnson Sirleaf?

10 oct. 2017, 23:43
/ Màj. le 11 oct. 2017 à 00:01
epa06256503 Liberians standing in lines to vote in a presidential and general election to elect a new president to succeed  incumbent president Ellen Johnson Sirleaf, in West Point, Monrovia, Liberia, 10 October 2017. Liberia was the very first African nation to obtain independence in 1847. These elections are hoped to be the first peaceful and democratic transfer of power from Africa's first female democratically elected president, Ellen Johnson-Sirleaf to a new leader who has to continue the countries rebuild following nearly two decades of brutal civil war.  EPA/AHMED JALLANZO LIBERIA ELECTIONS

Les Libériens se sont rendus en nombre aux urnes, hier, pour élire leur futur président. Ils devaient choisir qui succédera à la présidente Ellen Johnson Sirleaf, créditée d’avoir mis le pays sur la voie du redressement économique après des années de guerre civile.

Parmi les vingt candidats en lice, le vice-président Joseph Nyuma Boakai, du Parti de l’unité, et l’ancienne star du football George Weah, sénateur et membre du Congrès pour le changement démocratique (opposition), font figure de favoris. Aucun candidat ne paraît cependant en mesure de l’emporter dès le premier tour. Le politologue l...