Réservé aux abonnés

Le goéland, bruyant voisin

Ses cris rappellent les bords de mer, mais à 5h30 du matin, ils ont tendance à énerver. Le bavard volatile prend ses aises en ville. Au point que même des hôpitaux ont dû prendre certaines mesures.

05 août 2019, 00:01
Goelands

NEUCHATEL 26/07/2019
Photo: Christian Galley

Il y a des voisins qu’on préfère à d’autres. A Neuchâtel, il en est un qui commence à se tailler une sacrée mauvaise réputation: le goéland. Amateur des toits plats, où il fait volontiers son nid, l’oiseau garantit des réveils à 5h30 chaque matin, dimanche compris. Son cri rappelle certes les bords de mer, mais échauffe les oreilles de plus en plus de monde, surtout en période de reproduction. Même les hôpitaux ont dû prendre des mesures.

Au Service cantonal de la faune, des forêts et de la nature, une quarantaine de plaintes sont recensées chaque année au sujet du goéland, renseigne Christophe...