Le gaz à l'origine de l'explosion à Marsens (FR)

Plus d'un an après l'explosion d'une villa à Marsens (FR) qui a fait un mort, la police a rendu son rapport. Le gaz serait à l'origine du drame.

07 mai 2014, 16:14
Des pompiers travaillent apres l'explosion d'une villa de la Clamogne ce lundi 7 janvier 2013 a Marsens dans le canton de Fribourg. Quatre personnes sont touchees. Trois sont a l'hopital et une personne n'a pas encore ete trouvee. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

L'explosion d'une villa à Marsens (FR) qui avait provoqué la mort d'une mère de famille le 7 janvier 2013 est très vraisemblablement due à une fuite de gaz. C'est la conclusion de la police cantonale fribourgeoise, qui a rendu récemment son rapport, a-t-elle indiqué mercredi.

Toute hypothèse d’origine criminelle s’avère incompatible avec les constatations réalisées et les résultats des investigations menées, précise le communiqué de la police. Celle-ci a mené une enquête judiciaire et des investigations techniques sur plusieurs prélèvements découverts sur les lieux. Elle a obtenu l’assistance d’experts médico-légaux ainsi que d’une entreprise spécialisée dans l’examen de récipients sous pression.

L'enquête conclut qu'il s'agissait d'une explosion d’atmosphère, très vraisemblablement due à une fuite de gaz. Les dégâts constatés ont permis de localiser le foyer de l’explosion dans le local où se situait la chaudière, identifiée par la suite comme la source de chaleur initiale.

Deux bombonnes retrouvées

En ce qui concerne la source du gaz, il apparaît qu’elle provient de deux bombonnes de gaz retrouvées dans les décombres et qui étaient stockées dans le garage. Pour une raison qui n’a pas pu être déterminée, une ou deux de ces bombonnes a fui à un moment donné, répandant ainsi le mélange explosif à travers la cave jusqu’à la source d’allumage, c’est-à-dire la chaudière.

L'explosion survenue vers 2h le 7 janvier 2013 avait été suivie par un violent incendie. La toiture et les murs de la maison s'étaient effondrés.

La mère, âgée de 44 ans, avait été retrouvée morte dans les décombres. Le père, âgé de 45 ans, avait été blessé. Quant aux deux enfants, une fille âgée de 16 ans et un garçon de 19 ans, ils avaient subi des désagréments dus à la fumée.