Le gaspillage alimentaire réduit de 30% au moins d'ici 2020

Le gaspillage alimentaire devrait être réduit de 30% au moins d'ici 2020. Le Conseil national a adopté lundi une motion réclamant des mesures de sensibilisation pour éviter que les consommateurs ne jettent trop d'aliments à la poubelle.

29 févr. 2016, 20:15
La moitié du gaspillage alimentaire intervient chez le consommateur.

Le gaspillage alimentaire devrait être réduit de 30% au moins d'ici 2020. Le Conseil national a adopté lundi par 116 voix contre 72 une motion de Markus Hausammann (UDC/TG) réclamant des mesures de sensibilisation pour éviter que les consommateurs ne jettent trop d'aliments à la poubelle.

La moitié du gaspillage intervient en effet chez le consommateur. Il faut donc revaloriser les denrées alimentaires, a expliqué le motionnaire. A cette fin, il faudrait davantage sensibiliser la population, et notamment les jeunes à l'importance de ne pas gaspiller la nourriture.

Par ailleurs, les normes devraient être revues afin que toute la filière réduise l'élimination du nombre d'aliments encore bon à manger. La Grande-Bretagne s'est engagée à ce sujet en 2007 déjà, et elle a pu réduire considérablement les déchets alimentaires, tant dans les ménages que dans l'industrie et la distribution.

"Un tiers d'aliments jetés, c'est énorme", en a convenu le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann. Mais la Confédération sensibilise déjà les écoliers et la population à travers l'exposition "foodwaste" ainsi que la brochure "Jeter les aliments, c'est idiot". Des efforts sont faits, mais il est difficile de concilier souhaits et réalité, a-t-il ajouté, opposé au texte. Sans pour autant avoir été entendu.

Le Conseil des Etats doit encore se prononcer.