Le Fonds national suisse a versé 755 millions de francs à la recherche en 2012

En soixante ans d'existence, la plus grande somme versée par le Fonds national suisse à la recherche fondamentale se monte à 755 millions de francs. Et c'est en 2012 qu'elle a été attribuée.

06 mai 2013, 10:28
Le Fonds national suisse (FNS) a investi l'an dernier 755 millions de francs dans la recherche fondamentale. Ce montant, en hausse de 6% par rapport à l'an dernier.

Le Fonds national suisse (FNS) a investi l'an dernier 755 millions de francs dans la recherche fondamentale. Ce montant, en hausse de 6% par rapport à l'an dernier, est la plus haute somme accordée par cette institution d'encouragement de la recherche scientifique depuis sa fondation il y a 60 ans.

Ce financement est allé à plus de 3500 projets pour 8750 chercheurs, selon le rapport annuel du FNS publié lundi. Un quart des 755 millions de francs a été attribué aux sciences humaines et sociales, 35% aux mathématiques, sciences naturelles et de l'ingénieur et 41% à la biologie et la médecine.

Le Fonds a engagé plus de la moitié de ses moyens (391 millions) dans l'encouragement de projets. La concurrence reste rude: sur l'ensemble des demandes, 45% ont obtenu un soutien financier en 2012 contre 41% en 2011. Mais ce taux atteignait 54% en 2008, relève le FNS.

Le FNS a pour ambition d'encourager encore davantage la relève scientifique suisse. Il a pris des mesures pour stimuler la mobilité des jeunes chercheurs aussi tôt que possible, étant donné que plus tard un séjour à l'étranger est souvent difficilement compatible avec une vie familiale. D'autres idées seront explorées comme l'amélioration des conditions d'emploi des doctorants.

Mais ces mesures prévues dans le plan d'action 2013-2016 "ne sont pas suffisantes pour améliorer durablement la situation", souligne le Fonds dans son communiqué. Il est souhaitable que le FNS et les hautes écoles coopèrent encore plus étroitement pour améliorer l'encouragement de la relève.