Réservé aux abonnés

Le fisc ne fait pas de cadeau

Une fois les enfants majeurs, les parents ne peuvent plus déduire de leurs revenus les pensions alimentaires versées. Un problème qui touche surtout les pères.
15 juil. 2019, 00:01
Taxation 2018 
Service des contributions. 

Neuchatel, le 8 fevrier 2019
Photo: Lucas Vuitel SERVICE DES CONTRIBUTION

En Suisse, près de deux mariages sur cinq se terminent par un divorce. Cela entraîne généralement une lourde charge financière pour les ex-conjoints, surtout quand il y a des enfants. Le fisc y trouve son compte, mais la façon dont il impose les pensions alimentaires quand les enfants deviennent majeurs et sont encore en formation suscite beaucoup d’incompréhension, voire de colère. Les pères sont concernés au premier chef.

Il faut rappeler que la pension alimentaire est considérée comme un revenu imposable chez la personne qui en bénéficie, généralement la mère, alors que le parent contributeu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois