Le discours d'Ueli Maurer perturbé par des anti-armée

Le discours prononcé à Bienne ce mercredi par Ueli Maurer a été troublé par des membres du Groupe pour une Suisse sans armée. Le président de la Confédération s'est amusé de leur intrusion.

31 juil. 2013, 18:28
Les anti-armée avait revêtu des uniformes pour l'occasion.

Une douzaine de militants du GsSA et des jeunes Verts ont brièvement perturbé l'allocution d'Ueli Maurer mercredi après-midi à Bienne (BE). Vêtus d'uniformes de l'armée, armés de pistolets à eau et arborant des nez de clown, ils ont surgi sur la scène sur laquelle le président de la Confédération tenait son discours.

"Supprimons la conscription", pouvait-on lire sur une banderole signée par le Groupement pour une Suisse sans armée (GsSA). Les militants, qui se tenaient derrière Ueli Maurer, ont lancé quelques avions en papier sur la scène.

Le ministre de l'armée les a accueillis avec humour. Il s'est dit heureux de voir qu'ils portaient l'uniforme. "Nous avons besoin de gens qui s'engagent durant leur temps libre", a-t-il déclaré, applaudi par les quelque 200 personnes présentes à la célébration de la fête nationale.

Encadrés par deux personnes chargées de la sécurité, les jeunes hommes et femmes sont restés quelques minutes derrière le conseiller fédéral, qui a poursuivi son discours. Ils ont ensuite quitté les lieux, en marchant au pas.

Le peuple suisse votera le 22 septembre sur l'initiative du GsSA qui demande l'abrogation du service militaire obligatoire.