Réservé aux abonnés

Le Conseil fédéral va changer de stratégie face à la Libye

La voie suivie jusqu'ici dans le dossier libyen n'a rien donné, constate le Conseil fédéral, déçu et fâché. Aux Affaires étrangères, Micheline Calmy-Rey prépare la suite, sans rien dévoiler à ce sujet.

23 oct. 2009, 05:01

«Le problème n'est pas en Suisse, mais en Libye», a affirmé hier Micheline Calmy-Rey, après une séance spéciale du Conseil fédéral sur plusieurs dossiers sensibles. Deux ressortissants suisses sont retenus par Tripoli depuis fin juillet 2008 et tout ce qui a été tenté pour les libérer a échoué. On est au point mort, malgré plusieurs voyages de haut rang à Tripoli, et malgré les excuses officielles suisses à propos de l'arrestation du fils Kadhafi à Gen&egrav...