Réservé aux abonnés

Le Conseil fédéral prend acte de la faute

11 mai 2016, 23:14
/ Màj. le 12 mai 2016 à 00:01
Bundesrat Guy Parmelin spricht zu den Medien nach der Anhoerung bei der Geschaeftspruefungskommission des Staenderates GPK-S, am Montag, 9. Mai 2016, in Bern. (KEYSTONE/Peter Schneider) SCHWEIZ BUNDESRAT PARMELIN GPK

L’affaire concernant la parcelle de vigne de Guy Parmelin a occupé le Conseil fédéral hier. Le ministre de la Défense a réadmis sa faute, et le collège en a pris acte. Mais le gouvernement ne s’est pas encore prononcé sur le fond, ni les règles de récusation. Il le fera lors d’une prochaine séance en adoptant les réponses aux questions posées par les commissions de gestion du Parlement, a indiqué le porte-parole André Simonazzi devant la presse. Impossible donc à ce stade de savoir si Guy Parmelin a enfreint les devoirs de récusation, et «personne ne doute de sa bonne foi».

Le quotidien alémani...