Réservé aux abonnés

Le Conseil fédéral entend durcir les scénarios catastrophe

03 juin 2017, 00:37
ZUM ENTSCHEID DES NATIONALRATS, DAS AKW BEZNAU I IN 15 JAHREN VOM NETZ ZU NEHMEN, STELLEN WIR IHNEN AM MONTAG, 8. DEZEMBER 2014, FOLGENDES ARCHIVBILD ZUR VERFUEGUNG -  The nuclear power plant Beznau in Doettingen in the canton of Aargau, Switzerland, pictured on June 3, 2011. (KEYSTONE/Alessandro Della Bella)

Das Atomkraftwerk Beznau, aufgenommen in Doettingen am Freitag, 3. Juni 2011. (KEYSTONE/Alessandro Della Bella) SCHWEIZ NATIONALRAT ENERGIEWENDE BEZNAU I

La population doit être mieux protégée en cas d’accident dans une centrale nucléaire suisse. Le Conseil fédéral a mis en consultation jusqu’au 25 septembre, hier, une révision d’ordonnance qui table sur un scénario de référence plus grave. Le projet découle des travaux d’un groupe de travail interdépartemental mis sur pied par le gouvernement en mai 2011, suite à la catastrophe de Fukushima. Elaboré en collaboration notamment avec les exploitants des centrales nucléaires et les cantons d’implantation (AG, BE, SO), il durcit les hypothèses de planification. Un scénario plus critique devrait êtr...