Le Conseil des Etats ne veut pas bannir l'huile de palme

L'importation de l'huile de palme ne sera pas interdite.

13 déc. 2012, 12:25
palmoel

Le Conseil des Etats a rejeté jeudi par 16 voix contre 9 une initiative visant à interdire l'importation de l'huile de palme déposée par le canton de Fribourg. Une telle mesure serait contraire aux accords commerciaux signés avec l'OMC. L'objet est transmis au National.

Les auteurs de la proposition s'inquiétaient de la qualité et des normes de production de l'huile de palme. Mais pour les sénateurs, plutôt que d'interdire ou de restreindre l'importation, il vaut mieux s'investir sur le plan international en faveur de la lutte contre la production d'huile de palme non durable.
 
Une motion qui vise cet objectif a été déposée au National par Dominique de Buman (PDC/FR) et est en cours de traitement. Par ailleurs, une grande partie de l'huile de palme achetée en Suisse par la Coop, Migros ou Nestlé porte déjà un certificat en matière de durabilité.
 
Concernant l'étiquetage que l'initiative voudrait plus complet, le Conseil fédéral est déjà en train d'améliorer les règles pour la fin de l'année 2014. Les emballages devront mentionner exactement les sortes d'huiles végétales présentes dans un produit.
 
Luc Recordon (Verts/VD) n'a pas convaincu le plénum pour demander de mieux légiférer en ce qui concerne la promotion des matières grasses et huiles indigènes ainsi que l'étiquetage des denrées alimentaires.