Le Cirque Nock, le plus ancien de Suisse, ferme ses portes après 159 ans d'existence

Bien plus ancien que le cirque Knie, le cirque Nock doit tirer sa révérence après 159 ans d'existence. L'entreprise familiale a annoncé ce vendredi qu'elle était contrainte de cesser ses activités.

10 mai 2019, 12:37
/ Màj. le 10 mai 2019 à 14:15
Face aux difficultés financières grandissantes, l'entreprise familiale jette l'éponge.

Il aurait dû fêter l’an prochain ses 160 ans d’existence. Le Cirque Nock était le plus ancien de Suisse, loin devant le Knie qui célèbre cette année son centenaire. Mais, plongé dans les difficultés financières, la hausse des charges et la baisse des recettes, l’entreprise familiale annonce ce vendredi qu’elle jette l’éponge.

 

 

 

En début d’année, la famille Nock avait annoncé qu’elle devait raccourcir de moitié sa tournée 2019, en raison de problèmes budgétaires et d’une baisse de fréquentation récurrente. Il devait alors tout simplement renoncer à venir en Suisse romande.

Les Nock, basés dans le canton d’Argovie, avaient pour habitude de tourner dans tout le pays entre mars et novembre. Mais, lors des grosses chaleurs d’été, ils se représentaient régulièrement devant des banquettes vides. Les coûts de la location des places où s’installait le chapiteau ont pris l’ascenseur d’année en année. "Au mieux, aujourd’hui, on est toléré. Par le passé, les communes nous accueillaient les bras ouverts.»

Les protestations répétées des défenseurs des animaux ont aussi poussé les propriétaires à prendre cette décision difficile. «C’est de plus en plus compliqué de trouver un équilibre entre la nostagie et l’innovation.»