Le canton de Fribourg fête son 300'000e habitant

Le canton de Fribourg compte désormais 300'000 habitants. Ce cap a été officiellement franchi lundi à 17 heures.
07 août 2015, 14:18
Parmi les raisons qui poussent de nombreuses personnes à venir habiter dans le canton de Fribourg, la principale est "la disponibilité du terrain et des logements".

Le canton de Fribourg connaît une forte croissance démographique. Il a fêté lundi son 300'000e habitant dans le cadre de la Foire de Fribourg, en présence du Conseil d'Etat in corpore, a indiqué la Direction de l'économie et de l'emploi.

Ce cap a été officiellement franchi lundi à 17 heures: l'indicateur en ligne du canton a affiché pour la première fois ce chiffre rond, alors qu'il atteignait 299'997 en fin de matinée. Fribourg est le canton qui a enregistré le taux de croissance démographique le plus élevé en 2013, avec +2,1% (+6138 habitants), selon les chiffres publiés la semaine passée par l'Office fédéral de la statistique.

Et la hausse va se poursuivre, relève Pierre Caille, chef du Service cantonal de la statistique, interrogé par "La Liberté". Selon les estimations de son service, le canton devrait compter environ 370'000 habitants en 2035. La croissance se poursuivra ensuite, "mais elle sera moins soutenue qu'aujourd'hui", précise le spécialiste.

Ouverture déterminante de l'autoroute

La forte croissance enregistrée notamment depuis les années 1980 est liée entre autres à "l'ouverture déterminante de l'autoroute A12", poursuit M. Caille. Dans un premier temps, les régions métropolitaines que sont Genève, Lausanne et Berne ont aspiré les populations rurales.

Puis, dans un second temps, les villes devenant saturées et les moyens de transport plus performants, les centres métropolitains se sont mis à déborder vers les régions rurales, celles-là mêmes qui les avaient autrefois alimentés, analyse le chef du Service de la statistique.

Parmi les raisons qui poussent de nombreuses personnes à venir habiter dans le canton de Fribourg, la principale est "la disponibilité du terrain et des logements, combinée à un réseau de transport relativement performant", explique Pierre Caille. "Du moins si on le compare à celui, saturé, de la région lémanique".

Mais le canton de Fribourg est aussi idéalement situé par rapport aux grands centres métropolitains du pays, note le statisticien. Et il présente une offre très riche en matière de formation scolaire, professionnelle et universitaire.