Réservé aux abonnés

Le cadre du Seco avait déjà été mis à l'enquête

13 mai 2014, 00:01

Le chef de section du Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco), suspendu dans le cadre de l'affaire présumée de corruption, n'en est pas à son coup d'essai. L'homme avait déjà eu maille à partir avec le Contrôle des finances dans les années 1990 pour des irrégularités. Il aurait même dû être muté à l'époque.

Ces nouveaux éléments ressortent de documents de l'Administration fédérale des finances (AFD), accessibles aux Archives fédérales et révélés hier par les quotidiens "Tages-Anzeiger" et "Bund".

Dans une lettre d'avril 1997, dont des extraits sont publiés, l'AFD écrit que deux collaborateurs...