Lausanne: les individus armés et cagoulés étaient des étudiants

Des étudiants cagoulés, qui préparaient un travail d'études, ont semé la panique ce jeudi matin à l'avenue de la Gare, à Lausanne.

19 mars 2015, 13:10
Malgré les apparences, il ne s'agissait pas de braqueurs.

Fausse alerte jeudi matin à Lausanne. Les individus armés et cagoulés signalés à la police à l'avenue de la Gare, près de la synagogue, n'étaient en fait que des étudiants préparant un travail d'études. Pas moins de 20 policiers ont été dépêchés sur place.

L'incident s'est produit en fin de matinée. Après 11 heures, des individus cagoulés et armés sont signalés en haut de l'avenue de la Gare, au croisement avec celle de Georgette à Lausanne. La réaction ne se fait pas attendre: la police accourt en force.

Les agents interpellent alors quatre individus. Deux sont cagoulés et l'un porte une arme de poing factice (softair). Vérification faite, il s'agit d'étudiants qui effectuent des prises de vue. Comme aucune autorisation n'a été demandée, les étudiants seront dénoncés.