Lausanne: le Musée cantonal des Beaux-Arts collecte des legos pour l'artiste chinois Ai Weiwei

Ai Weiwei a commandé des millions de briques Lego pour pouvoir réaliser une sculpture monumentale. Mais le fabricant danois a refusé, invoquant les motivations politiques de l'artiste dissident chinois. Depuis, des musées à travers le monde se mobilisent pour en collecter et les lui offrir. Le Musée cantonal vaudois des Beaux-Arts à Lausanne est de la partie.

05 nov. 2015, 18:13
Ai Weiwei est connu pour ses sculptures monumentales, comme ici, à Londres, avec plus de 1200 cadres de vélos.

Le Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne (mcb-a) réceptionne des legos pour l'artiste Ai Weiwei. Le dissident chinois a lancé un appel aux dons afin de réaliser à partir de ces briquettes une oeuvre pour défendre la liberté d'expression.

"Les donations de legos pourront se faire dans la fontaine située à l'intérieur du palais de Rumine, dès à présent et jusqu'à la mi-décembre 2015", a indiqué l'institution jeudi dans un communiqué. Des colis peuvent également être envoyés par la poste avec la mention "legoforweiwei".

Outre le mcb-a, d'autres grands musées internationaux ont été sollicités pour s'associer à la démarche de l'artiste. Il s'agit notamment du Brooklyn Museum de New-York, de la Royal Academy of Arts de Londres et du musée Martin-Gropius Bau de Berlin.

Le sculpteur a lancé son appel sur les réseaux sociaux et auprès d'institutions culturelles après s'être vu refuser une commande par l'entreprise Lego en raison de ses motivations "politiques". L'artiste, né en 1957 à Pékin, est connu pour être un critique féroce du gouvernement chinois.

L'oeuvre réalisée avec les pièces du jeu de construction pour enfants sera exhibée en Australie. Ai Weiwei présentera par ailleurs une exposition en 2017 au Musée des Beaux-Arts de Lausanne.