Réservé aux abonnés

L’après-coronavirus reste en coulisse

Il serait étonnant que le Conseil fédéral évoque publiquement la fin de la crise, craignant un laisser-aller.Il serait étonnant que le Conseil fédéral évoque publiquement la fin de la crise, craignant un laisser-aller.

07 avr. 2020, 00:01
DATA_ART_13015211

Le pic de l’épidémie de coronavirus n’est pas atteint, mais les milieux patronaux et les partis bourgeois UDC et PLR demandent déjà au Conseil fédéral des scénarios de sortie des restrictions actuelles. Ils ne sont pas seuls: à gauche, l’Union syndicale suisse appelle aussi à des propositions. Le gouvernement continuera d’en parler ce mercredi, lors de sa séance. Mais il serait fort surprenant qu’il échafaude publiquement la levée des limitations imposées jusqu’au 19 avril, indiquent divers initiés.

S’il levait un coin de voile sur l’après-épidémie, il pourrait inciter indirectement l...