L’AI dans le rouge, l’AVS boucle sur des résultats positifs

L’AVS a bouclé l’année 2020 sur des résultats positifs, tout comme le régime des APG. L’assurance invalidité (AI) termine en revanche dans le rouge.

19 avr. 2021, 12:05
L'assurance invalidité a terminé 2020 dans le rouge (illustration).

L’assurance vieillesse et survivants (AVS) a dégagé un résultat de répartition de 579 millions de francs l’année passée contre une perte de 1,1 milliard en 2019, a indiqué lundi compenswiss, l’organe gérant les fonds de compensation AVS/AI/APG (NDLR: «APG», allocations pour perte de gain en cas de service et de maternité). Ce résultat, qui ne comprend pas celui des placements, était négatif depuis cinq ans.

L’évolution positive s’explique par les 2 milliards de francs supplémentaires issus de la réforme fiscale et du financement de l’AVS acceptée par le peuple en mai 2019.

Le résultat d’exploitation de l’AVS s’est monté au final à 1,9 milliard en 2020 contre 1,7 milliard l’année d’avant. Les placements du Fonds de compensation AVS ont rapporté 1,3 milliard de francs. 

Rendement insuffisant

L’assurance invalidité a en revanche connu une situation différente. Elle clôt sur une perte d’exploitation de 267 millions de francs contre un bénéfice de 24 millions en 2019. 

La dette de l’AI envers l’AVS, actuellement de 10,3 milliards de francs, ne pourra pas être réduite en conséquence. Elle a diminué de 4,6 milliards de francs depuis le lancement du Fonds AI en 2011.

A la fin de l’année dernière, la fortune cumulée des fonds de compensation AVS/AI/APG était de 38,6 milliards de francs contre 36,5 milliards en 2019. La part de l’AVS s’établissait à 33,4 milliards, celle de l’AI à 3,9 milliards et celle du régime des APG à 1,2 milliard.