Réservé aux abonnés

La transparence n’est plus un tabou

La commission des institutions politiques des Etats envisage des seuils pour le financement des partis.

10 nov. 2018, 00:01
AktivistInnen im Traegerverein fuer die Initiative fuer mehr Transparenz in der Politikfinanzierung hantieren mit imitierten Banknoten in einer symbolischen Aktion fuer die Initiative, am Mittwoch, 29. August 2018 in Bern. Die Transparenz Initiative will die FInanzen in der Politik sichtbar machen. (KEYSTONE/Alessandro della Valle) SCHWEIZ TRANSPARENZ INITIATIVE TRAEGERVEREIN AKTION

Il est fini le temps où les partis pouvaient financer leurs activités sans avoir de comptes à rendre à leurs électeurs. L’opinion a évolué et le monde politique est contraint d’en tenir compte. C’est pourquoi la commission des institutions politiques du Conseil des Etats ne se satisfait pas du niet opposé, par le Conseil fédéral, à l’initiative populaire de la gauche «pour plus de transparence dans le financement de la vie politique». Elle a indiqué, hier, qu’elle envisageait de lui opposer un contre-projet, ce qui revient à reconnaître la pertinence de la réglementation demandée.

Bien sûr, les...