La Suisse aime les oeufs… suisses: production et consommation en hausse

La production suisse d’œufs a avoisiné le milliard en 2018. C’est environ 63% de l’ensemble de l’offre. La consommation a également progressé.

11 avr. 2019, 17:05
Les habitants de la Suisse ont consommé en tout 1,545 milliard d'œufs en 2018.

La production suisse d’œufs a enregistré en 2018 une croissance de 3,6 % par rapport à l’année précédente, totalisant ainsi 974 millions d’œufs, rapporte jeudi l’Office fédéral de l’agriculture. La consommation d’œufs a, elle aussi, nettement progressé par rapport à 2017 (+1,2 %) pour atteindre 181 œufs par habitant, le niveau le plus haut depuis 2002. Les habitants de la Suisse ont consommé en tout 1,545 milliard d’œufs en 2018 et 18 millions de plus d’œufs indigènes. Une hausse qui s’explique notamment par la croissance de 0,5% de la population résidante.

 

 

Engouement pour les œufs bio

La production totale d’œufs bio a augmenté de plus de 10 millions d’unités en 2018 pour atteindre le chiffre record de 169 millions, ce qui représente 17,3% de tous les œufs produits dans notre pays.

Parallèlement, le nombre d’œufs provenant d’élevages en plein air et écoulés dans le commerce de détail s’est accru de 6,3%, passant à 214 millions d’unités. Par contre, la production et la vente d’œufs d’élevage au sol accusent un recul de 4,2% dans le commerce de détail. L’œuf suisse d’élevage au sol n’en reste pas moins le plus largement représenté dans les étalages: 268 millions d’unités ont été vendues en 2018.

Côté argent, les prix restent stables, voire en légère hausse à tous les échelons du marché des oeufs.

Importance accrue des œufs suisses dans la transformation

Les importations d’œufs ont dans l’ensemble reculé de 2,6% en 2018. Celles d’ovoproduits et de produits à base d’œufs ont accusé leur part une baisse de 5,1%. Pour rappel, les ovoproduits sont des produits qui ont été obtenus à partir de l’oeuf, de ses différents composants ou de leurs mélanges, après élimination de la coquille et des membranes. 

Les ovoproduits venant de l’étranger ont été de plus en plus remplacés par des œufs suisses. Les ovoproduits suisses ont ainsi atteint 80 millions d’unités l’an passé, soit une croissance de 6,7%.